AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la blague du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Jeu 27 Aoû 2015 - 13:12

Amis

Deux couples d'amis jouent aux cartes.
David fait tomber ses cartes par terre et en se baissant pour les ramasser sous la table, il s'aperçoit que la copine de Julien,la belle Jessica, n'a pas de culotte !
Surpris, il se cogne la tête contre la table et ressort tout troublé.
Plus tard, il va à la cuisine chercher quelques bières, Jessica le suit et demande :
- As-tu vu quelque chose qui te plaisait sous la table
David dit :
- Oui, en effet !
Elle lui fait un clin d'œil, sourit et dit:
- Tu peux te l'offrir pour 200 euros.
Après deux secondes d'hésitation, David répond qu'il est intéressé.
Elle lui dit que Julien travaille les vendredis après-midi et propose à David de venir chez elle vendredi vers 14h00, ce qu'il fait bien sûr.
Après avoir payé les 200 euros, ils vont dans la chambre et font l'amour dans toutes les positions pendant 2 heures puis David s'en va.
Julien rentre vers 18h00 et demande:
- Est-ce que David est venu cet après-midi ?
Gênée, Jessica répond :
- Oui, il est passé quelques minutes.
- Et est-ce qu'il t'a donné 200 euros ?
Honteuse, confuse et surprise elle répond :
- Oui, il m'a effectivement donné 200 euros.
Très bien, dit Julien, David est passé à mon bureau ce matin, m'a emprunté 200 euros et a promis qu'il passerait chez nous pour me les rendre, je savais que je pouvais lui faire confiance ... !!!

_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Jeu 27 Aoû 2015 - 13:23

 La Poste

Il était une fois un homme qui travaillait au Bureau de poste. 
Son travail consistait à traiter le courrier qui était mal adressé ou dont les adresses étaient inexistantes.
Un jour, il eut à traiter une lettre adressée d'une main tremblante à Dieu. 
Comme il ne pouvait pas la traiter, il pensa trouver une adresse de retour à l'intérieur. 
 Il l'ouvrit et lut : 
« - Cher Dieu, Je suis une vieille veuve de 93 ans, qui vit sur une très petite pension. 
Hier quelqu'un m'a volé ma sacoche. 
Il y avait 100 euros à l'intérieur, c'était le seul argent qui me restait jusqu'à mon prochain chèque de pension. 
Dimanche prochain, ce sera Noël, et j'avais invité deux de mes vieux amis à souper. 
Sans argent, je suis maintenant incapable d'acheter de la nourriture pour les recevoir. 
Je n'ai pas de famille qui puisse m'aider, vous êtes maintenant mon seul espoir. 
S'il vous plait pourriez- vous me venir en aide? 
Sincèrement, » 
Edna 
66, rue Jean-Talon apt 2, 
48310 Villois 
Le travailleur postal fut très touché. 
Il montra la lettre à tous ses confrères du bureau de Poste. 
Chacun d'entre eux mit la main à sa poche et donna quelques euros.
Après avoir fait la tournée du bureau, il avait amassé 96 euros. 
Fier de son coup, il en mit le contenu dans une enveloppe et la fit livrer à l'adresse de la vieille dame. 
Pour le reste de la journée, tous les employés ressentaient un bien être intérieur d'avoir contribué à un beau geste de générosité. 
Noël vint à passer et quelques jours plus tard, une autre lettre apparut, adressée à Dieu, encore écrite par la vieille. 
Tous les employés s'attroupèrent autour du bureau de l'homme alors qu'il ouvrait la lettre. 
Il était écrit: 
« - Cher Dieu, Comment pourrais-je vous remercier pour tout ce que vous avez fait pour moi ? 
Grâce à votre geste de générosité et d'amour j'ai pu recevoir dignement mes deux amis en leur préparant un magnifique repas de Noël. 
Ce fut une très belle journée et j'ai avoué à mes amis que si la chose a été rendue possible, c'est grâce à vous et au beau cadeau que vous m'avez fait. 
Au fait, il manquait 4 euros sur le montant.
J'ai bien peur que cela ait été volé par ces enculés d'employés de la Poste

_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Mar 8 Sep 2015 - 22:39

  Règlement de comptes
 
Le matin dans la salle de bains :
Lui : Pourquoi tu mets un soutif ? T'as rien !
Elle : Tu mets bien des caleçons, non ?

La voyant dans sa tenue d' Eve :
Lui : On tire un coup, vite fait ?
Elle : Quelle différence cela ferait par rapport aux autres fois ?

Çà continue dans la voiture sur le trajet du boulot
Lui : On essaye une position différente ce soir ?
Elle : Ouais, bonne idée ! Tu te mets derrière la table à repasser et je
m'assieds sur le canapé devant la télé.

Il s' inquiète de l'attitude de sa femme:
Lui : Pourquoi tu me dis jamais quand tu jouis ?
Elle : Je le ferais bien mais tu ne veux pas que je t'appelle au boulot...

Il s' inquiète de plus en plus :
Lui : Moi tu sais : cinq centimètres de plus et je serais un roi.
Elle : Oui et deux centimètres de moins tu serais une reine.

Il décide de trancher net :
Lui : Pourquoi tu restes avec moi ?
Elle : Pour avoir un sujet de conversation au bureau.

_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Mar 8 Sep 2015 - 22:41

11348 visiteurs.. Very Happy

_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Lun 5 Oct 2015 - 10:54

nouvelles oreilles

A l' hôpital, une femme veut se faire opérer car elle trouve que ses lèvres vaginales sont trop grandes.
Elle insiste auprès du docteur pour qu' il garde le plus grand secret sur l' opération car elle est embarrassée et ne veut que personne ne le sache.
- Nous sommes tenus au secret professionnel, Madame.
Après l' opération, au réveil, elle trouve trois roses placées avec soin à côté de son lit. Outragée, elle appelle le docteur :
"Je pensais vous avoir demandé de ne parler de mon opération à personne!"
- Ne vous inquiétez pas. Je n' ai rien dit à personne. La première rose est de moi.
J'ai senti de la compassion pour vous parce que vous avez traversé tout ceci complètement seule.
La deuxième est de mon infirmière.. Elle m' a aidé à vous opérer.
- Et la troisième?
Elle provient d'un type dans l'unité des grands brûlés qui vous remercie pour ses nouvelles oreilles

_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Mar 22 Mar 2016 - 23:11

Pour réussir dans l'entreprise

Pour réussir dans l’entreprise médite ces 4 leçons:
- Communication
- Procédures
- Hiérarchie
- Gestion des affaires

1°) Communication :

Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison.
La femme s'enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la porte d'entrée.
C'est Laurent, le voisin de palier. Avant qu'elle n'ait pu dire un mot, il lui lance :
"Je te donne 500 EUR immédiatement si tu laisses tomber ta serviette".
Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette.
Il l'admire un bon moment, puis lui tend un billet de 500 EUR.
Un peu étonnée, mais contente de la petite fortune qu'elle vient de se faire en un clin d'œil, elle remonte dans la salle de bain.
Son mari, encore sous la douche, lui demande :
"C'était qui ?"
"C'était Laurent "
"Super, il t'a rendu les 500 EUR qu'il me devait ?"

Morale n°1 :
Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous éviterez ainsi bien des malentendus désagréables .

2°) Procédures :

Au volant de la 2 CV, un prêtre raccompagne une nonne au couvent.
Le prêtre ne peut s'empêcher de regarder ses superbes jambes croisées.
Il pose subitement la main droite sur la cuisse de la nonne.
Elle le regarde et lui dit :"Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?"
Penaud, le prêtre : Psaume 129 ?"
Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbutiant une excuse.
Les voilà arrivés au couvent.
La nonne descend de la voiture sans dire un mot.
Le prêtre pris de remords pour son geste déplacé se précipite sur la Bible, à la recherche du Psaume 129.
Psaume 129: "Allez de l'avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire"

Morale n°2 :
Au travail, une bonne connaissance des procédures est recommandée pour atteindre les objectifs ...

3°) Hiérarchie :

Un commercial, une secrétaire et un DRH sortent du bureau à midi
et marchent vers un petit restaurant lorsqu'ils trouvent, sur un banc, une vieille lampe à huile.
Ils la frottent et un génie s'en échappe.
"D'habitude, j'accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous n'en aurez qu'un chacun".
La secrétaire bouscule les deux autres en gesticulant : " A moi, à moi ! Je veux être sur une plage des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun des soucis qui pourraient empêcher de profiter de la vie"
Et pouf, elle disparaît.
Le commercial s'avance à son tour : "A moi, à moi ! Je veux siroter une pina Colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !"
Et pouf, il disparaît.
"C'est à toi" dit le génie en regardant le directeur du personnel.
"Je veux que ces deux lascars soient de retour au bureau après la pause déjeuner...."

Morale n°3 :
En règle générale, laissez toujours les chefs s'exprimer en premier.

4°) Gestion des affaires :

A la ferme, le cheval est malade.
Le vétérinaire dit au paysan :" Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n'est pas remis, il faudra l'abattre."
Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval: "Lève-toi !"
Mais le cheval est trop fatigué.
Le deuxième jour le cochon dit : "Lève-toi vite !"
Le cheval est toujours aussi fatigué.
Le troisième jour le cochon dit : "Lève-toi sinon ils vont t'abattre !"
Alors dans un dernier effort, le cheval se lève.
Heureux, le paysan dit : "Faut fêter ça: on tue le cochon !

Morale n°4 :
Il faut toujours s'occuper de ses affaires et surtout ... fermer sa gueule !




_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Mar 26 Avr 2016 - 13:41


_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas

avatar

Nombre de messages : 1491
Age : 25
Localisation : Clermont Ferrand
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: la blague du jour   Ven 1 Juil 2016 - 13:08

De justesse !!

"J'étais un jeune homme très heureux.

Ma petite amie et moi sortions ensemble depuis plus d'un an et nous avions décidé de nous marier.

Seule ombre au tableau : sa jeune et magnifique sœur.

Très sexy, ma future belle-sœur avait 22 ans, portait toujours des T-Shirts moulants et la plupart du temps sans soutien gorge.

Chaque fois qu'elle se penchait en avant, elle m'offrait alors une vue plus que magnifique.
Ce qui me gênait c'est, que manifestement, elle ne se comportait ainsi qu'avec moi !

Un jour ma future belle-sœur me téléphona pour me présenter les faire parts de mariage.

A mon arrivée, elle était seule et me susurra aussitôt qu'elle avait des sentiments pour moi, qu'elle me désirait ardemment et qu'elle voulait être à moi, avant mon mariage avec sa sœur.

J'étais assommé et incapable de répondre quoi que ce soit.

Elle me dit : «Je monte à l'étage dans ma chambre si tu es prêt pour l'aventure, rejoins-moi».

J'étais comme paralysé et la regardais monter.

Je suis resté immobile un moment et me suis précipité alors vers la porte d'entrée.
J'ouvris la porte et courus vers ma voiture
Et soudain, quelle ne fut pas ma surprise !

Toute ma future belle-famille était là qui m'applaudissait.

Les yeux plein de larmes, mon beau-père me prit dans ses bras et me dit :
«Nous sommes heureux que tu aies passé notre petit test avec succès.
Nous ne pouvions rêver d'un meilleur mari pour notre fille».

Bienvenue dans notre " Famille" !

Morale de cette histoire

IL FAUT TOUJOURS OUBLIER SES PRÉSERVATIFS DANS SA VOITURE !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Jeu 7 Juil 2016 - 9:16


_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Mer 7 Sep 2016 - 12:27


_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Mer 22 Fév 2017 - 11:46


_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Ven 10 Mar 2017 - 13:12

Un peu de culture ne nuit pas au sportif

Les doubles sens des chansons que l’on dit enfantines... On ne va plus oser
 les chanter ...Mais c'est de l'histoire....

On a tous appris cette chanson dès la maternelle :
"Il court il court le furet, le furet du bois, mesdames.
Il court il court le furet, le furet du bois joli.
Il est passé par ici, il repassera par là."
C’est magnifique de tendresse et de naïveté, mais pourquoi est-ce un furet
qui court ? Pourquoi pas un petit lapin, un chat, un chien, une souris, ou
même un ourson?
Vous allez me dire : parce que c'est une chanson très ancienne, et qu’autrefois,
à la campagne, on avait parfois un furet comme animal domestique. Ou alors
elle fait référence au jeu ancien jeu du furet… Pas du tout ! Son succès remonte aux années 1710-1720, pendant l'épisode de  la Régence, quand le pouvoir était exercé par Philippe d’Orléans, neveu de
Louis XIV. Son principal conseiller était le cardinal Dubois, réputé pour
son amour des femmes.
Cette rengaine de cour d'école était à l’époque une chanson populaire,
 connue de tous. Il s'agit d'une contrepèterie qui se moquait de ce curé
trop porté sur la gente féminine.
"Il court il court le furet" est à comprendre ainsi : " Il fourre il fourre
le curé" . Ce n'est pas un furet qui vient du bois, mais le curé Dubois, en
un seul mot. Sinon quel intérêt de rajouter "Mesdames" dans le refrain ?
Pardon si j’ai cassé un mythe.
Car ce n'est pas fini : beaucoup de ritournelles enfantines obéissent à ce
principe. Même la plus célèbre : Au clair de la Lune, qui remonte à au
moins trois siècles.
"Au clair de la lune, mon ami Pierrot,
prête-moi ta plume, pour écrire un mot."
Voici l'explication de texte du spécialiste "chanson" de France Info,
 Bertrand Dicale :
"La lune, c’est la paire de fesses. La plume c’est le sexe masculin. Toute
la chanson est à double sens. A l’époque, les adultes comprennent
parfaitement ce qu’elle signifie. Le plus étonnant est le deuxième couplet :
"Au clair de la lune, Pierrot répondit :
Je n'ai pas de plume, je suis dans mon lit.
Va chez la voisine, je crois qu'elle y est.
Car dans sa cuisine on bat le briquet".
Battre le briquet, cela signifiait à l’époque "tirer un coup."
Exactement comme dans "Les sucettes à l’anis ", le tube écrit par
Gainsbourg pour France Gall. Il n’y est pas fondamentalement question de
confiserie. Jusqu'à preuve du contraire…
Et dans une autre vieille chanson enfantine il était dit :
"Nous n'irons plus au bois, les lauriers sont coupés.
La belle que voilà ira les ramasser".
Cette comptine remonterait au 13ème siècle et serait une sorte de chanson de
chansonnier provoquée par le vertueux et énergique traitement apporté à
cette époque à la question de la prostitution.
En effet, cette activité (ce métier ?) s'exerçait en ce temps là hors les
murs de Paris, dans les bois, et en particulier dans les bois de Vincennes.
Blanche de Castille (mère de Louis IX), s'inquiétant des conditions
exécrables réservées aux prostituées, poussa son fils à en faire interdire
la pratique en pleine nature par tout temps et en dépit des intempéries qui
affectaient ces dames.
Pour plus de sûreté, elle en fit empêcher l'exercice en faisant couper les
taillis, lesquels créaient un semblant d'intimité aux ébats sensés s'y
réfugier. Ces jeunes filles et jeunes femmes n'eurent plus d'autre recours
que de se replier dans des maisons spécialisées, à l'abri, pour pouvoir
poursuivre leur activité souvent économiquement essentielle. Ces
établissements avaient usuellement pour enseigne une discrète branche de
laurier, afin de les différencier des auberges qui affichaient une branche
de sapin.
Si bien que le sens général de la chanson est que lorsque l'on a perdu son 
pucelage (quand les lauriers son coupés) il ne reste plus qu'à se
prostituer...
Précisons qu'elles se réfugièrent dans d'anciens couvents de nonnes désertés
par une crise de vocations et dont les cellules étaient fort commodes.
Situés en bordure de Seine, on les appelait "les bords d'eau". Et les mots
en eau formant leur singulier en el nous avons l'origine du mot "bordel" !

_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christian
Admin
avatar

Nombre de messages : 9001
Age : 104
Localisation : beaumont
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la blague du jour   Jeu 16 Mar 2017 - 9:56

Parking pas cher

Une femme très bien vêtue entre dans une banque, à Paris, et demande à emprunter 1000 euros.
Le banquier lui dit qu’elle va devoir lui fournir une quelconque garantie pour obtenir le prêt.
Elle lui donne alors les clés d’une rutilante Mercedes qui est garée à l’extérieur. Le banquier accepte et lui donne l’argent, après lui avoir fait signer les formulaires d’usage.
Lorsque la dame quitte la banque, le banquier et les autres employés rigolent en parlant de cette étrange dame qui laissent une Mercedes de 95 000 euros en garantie pour un simple emprunt de 1000 euros.
Le banquier gare la voiture dans le parking souterrain de la banque.
Deux semaines plus tard, la dame revient, et rembourse son emprunt de 1000 euro, de même que les frais d’intérêt de 3 euros.
Le banquier lui dit: « Nous sommes ravis de faire affaire avec vous, mais je ne comprends pas… après votre départ, l’autre jour, nous avons découvert que vous possédez une fortune de plusieurs millions. Pourquoi alors emprunter 1000 euros? »
La dame répond: « Je ne connais aucun autre endroit à Paris où je puis garer ma voiture pendant deux semaines pour seulement 3 euros! »

_________________
je l'ouvre parce que je roule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la blague du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
la blague du jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» La blague du jour Enorrrrrme !!
» La Blague du jour
» la blague du jour!!!!!!!!!!!!
» Blague du jour I
» La blague du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum XC63 :: BAR DU CLUB :: Bar du club-
Sauter vers: